Retour

Découvrir la géologie à Pougnadoresse

Le tavien

Le village de Pougnadoresse est bâti sur une crête pittoresquement découpée qui forme un paysage bien fait pour tenter le pinceau des artistes. Cet aspect curieux est dû à l’action de l’érosion sur un grès par endroit très dur, dont les assises ont été redressées à la verticale lors des mouvements tectoniques qui ont affecté la Haute-Vallée de la Tave.
Ce paysage est si caractéristique que le célèbre géologue gardois Emilien DUMAS a donné à l’étage géologique le nom de « TAVIEN ».
 

Le loess

Mais une autre formation a une certaine importance dans le Gard et en particulier à Pougnadoresse, c’est le loess.
Le loess est une poussière très fine accumulée par le vent et formée de quartz, de calcaire et d’argile. Les terres du loess ont une vocation agricoles depuis les premiers débuts de l’agriculture.

Le loess se rencontre en différents points de la commune de Pougnadoresse, notamment à Mas Carrière sur les pentes des quartiers des Planes et de Pied Douriole.
Son paysage fait de chemins creux et de rideaux d’arbre contraste heureusement avec le pittoresque des crêtes bizarrement découpées et contribue au charme de cette si agréable contrée de la Haute-Vallée de la Tave.
 

Des oursins portugais

En 1934 le géologue Marcel Faraud a découvert à Pougnadoresse un petit oursin fossilisé encore inconnu en France. Il s’agissait d’un oursin que l’on retrouve au Portugal le « Procassidulus lusitanicus ». L’intérêt de cette découverte est qu’elle permet de préciser la position des étages géologiques. La présence de ce fossile pose aussi la question des relations entre les mers qui baignaient ces pays éloignés. La communication possible avec la mer portugaise permet de supposer l’existence d’un passage qu’il est cependant difficile de situer.
 

Retour